A la LUEUR d’une…

*

A la lueur d’une étoile distante

Mary McGarry Morris
(Traduction Valérie Bourgeois)

*

A la LUEUR d'une... dans Best-seller

*

…/…

- Papa !
La terre grondait et toute la voiture trembla.
C’est juste une benne à ordures, dit-il en regardant dans le rétroviseur. Mais elle va beaucoup trop vite.
– Pourquoi tu n’y es pas allé ? En fac de droit, je veux dire, demanda-t-elle précipitamment.

Elle éprouvait le besoin de contrôler les choses, de se sentir en sécurité, même si son père n’avait que sa voix à lui offrir.

- Parfois, soupira-t-il, on réfléchit trop. On veut tellement prendre la bonne décision qu’on finit par n’en prendre aucune. Tu vois ce que je veux dire ? ajouta-t-il, comme s’il essayait encore de donner un sens à tout ça.
– Pas moi. J’agis, c’est tout.

C’était faux, archifaux. Les lettres d’Australie cachées sous son plancher prouvaient le contraire de même que le harcèlement continu de Jessica et sa culpabilité vis-à-vis de Max. Mais son père voulait lui confier des réflexions qu’il ne pouvait partager avec personne d’autre, et elle, elle voulait l’aider. Cela la peinait de penser que Ruth avait peut-être raaison, qu’il était faible et pathétique.

- Tu connais ce livre, Get Tough ! ?
– Bien sûr. Il appartenait à l’oncle Seth. Lui, c’était un homme d’action. A Omaha Beach, il a reçu trois balles , et pourtant il  continué à ramper.
– Je sais, le coupa-t-elle. Eh bien, ce livre, je l’applique à la lettre. Je connais toutes les prises, je les étudie et elles me donnent l’impression d’être…
Elle chercha le mot juste.
- Forte ?
– Plus que ça. Quelque chose d’autre.
– D’avoir plus d’autorité ? suggéra-t-il.
Il sourit lorsqu’elle répondit que oui, en quelque sorte.
C’est très bien, mais beaucoup de personnes commettent cette erreur. Elles croient que tout n’est qu’une question de force physique, alors que la plupart du temps, la force est juste la plus grande faiblesse qui soit. Tu n’iras jamais trop loin dans l’erreur si tu ne l’oublies pas. Mark Twain l’a bien dit : « Il est curieux que le courage physique soit si répandu en ce monde et le courage moral si rare’ ».

Dans ses yeux qui s’égaraient de nouveau vers la circulation et dans son menton levé solennellement, elle vit combien il se sentait vertueux. Mais elle vit aussi à quel point cela l’isolait d’elle et de ses petits problèmes. Soudain, elle fut piquée au vif…/…
(Editions France Loisirs – pages 400/401)

*

 Mary McGary Morris - Ecrivaine américaine - Roman dans BLOG*

Née en 1943 dans le Connecticut
auteur de 7 romans
Mariée et mère de 5 enfants
Marry McGarry Morris vit dans le Massachussett

Dans cette histoire elle conte la vision d’une fillette de 13 ans
ses dilemmes face à un crime et le conformisme social des adultes

Livre à emporter sur la plage ?

-

0acamp6 dans Femme

-

*



2 commentaires

  1. chamade1000 18 juin

    Bonjour
    Je ne lis plus depuis longtemps déjà et c’est un tort je sais!
    Ce passage me donne envie de lire ce livre!
    Intéressant ce dialogue!
    C’est vrai que la force morale est plus importante que la force physique!
    On se défend mieux dans la vie avec la première!
    Merci pour ce partage!
    Bonne journée
    Amicalement

    Dernière publication sur Mes émotions : Quelques pensées et "textes" que j'apprécie°°°°°

  2. jcn54 19 juin

    Bonjour
    Merci de ta visite et commentaire sur mon blog , je découvre le tien à mon tour : j’aime et je reviendrai.
    Merci de m’avoir donné envie de lire cet ouvrage…
    Amicalement.

    Dernière publication sur Jean Claude's news : BON WEEKEND

Laisser un commentaire

Thoughts... |
livres d'occasion bouquinsd... |
marcloupias |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Stephan LEWIS - fantastique
| silentenigma
| Au fil des mots