TILLY…Le Magnifique ?

*
***

TILLY

ou
La guerre de trente ans

***
*

0a1aaaaaaaatilly2.jpg0a1aaaaaaaatilly2.jpg0a1aaaaaaaatilly2.jpg

*
***
*

La famille Tserclaes, dit son savant généalogiste, M. Goethaels, est la plus ancienne de Bruxelles et l’une des plus illustres du Brabant.
Race toujours féconde en vaillants hommes de guerre, elle donna naissance, vers le milieu du XIVe siècle, au célèbre Evrard Tserclaes, l’une des gloires les plus pures de la Belgique ; mais nul de ses enfant ne jeta plus d’éclat sur elle que Jean Tserclaes de Tilly, l’immortel héros de la guerre de trente ans.

Ce digne descendant du Libérateur de Bruxelles était le second fils de Martin Tserclaes, seigneur de Tilly, de Balastre de Montigny-sur Sambre, sénéchal héréditaire du comté de Namur, conseiller de guerre de l’empereur, et de Dorothé de Schierstaedt, dame d’honneur de la reine Marie de Hongrie, gouvernante des Pays-Bas.

S’il faut en croire quelques auteurs, il tenait…/…
(page 1 – tome 1er)

Le Comte de Villermont
Éditeur Casterman
1860

*

0a1aaaaaaatilly.jpg

*

Pour les amoureux d’Histoire
désireux de connaître les arcanes
de cette guerre mal connue
ou
à offrir à des ami(e)s Belges

(Mon édition est originale,
s’il n’a pas été ré-édité demander à un libraire
ou chiner deçi delà…)

*
***
*

0a1gifnoel.gif

*



MONET…atelier ?

*
***
Claude MONET

La nature comme atelier !

***
*

0a1aaaaaaacmonet.jpg0a1aaaaaaacmonet.jpg0a1aaaaaaacmonet.jpg

*
***
*

La vie de Monet est une longue série d’épreuves, ponctuée par de fréquentes périodes d’abattement.
Mais ni la misère, ni le manque de succès dans sa jeunesse, ni la mort de sa femme Camille n’altèrent sa puissance de travail.
A force d’acharnement et de courage, le chef de file des impressionnistes se couvrira de gloire de son  vivant, contrairement à tant d’autres peintres comme Van Gogh, Gauguin ou Sisley.
(page 1)

*

0a1aaaaaaacmonet2.jpg0a1aaaaaaacmonet2.jpg0a1aaaaaaacmonet2.jpg

*

En 1889, Monet lance une souscription
« Entre amis et admirateurs de Manet »
pour offrir la célèbre Olympia de l’artiste à l’État.
A sa consternation le Ministère des Beaux-Arts s’élève contre cette campagne.
L’Etat finit par accepter le don en 1890.
Mais l’Olympia est reléguée au musée du Luxembourg, au lieu de faire une entrée triomphale au Louvre, comme les souscripteurs le souhaitaient.
Monet profite de l’arrivée de plusieurs oeuvres de Manet au Louvre en 1906, à la suite de la donation Moreau-Nelaton, pour demander à son ami Clémenceau d’intervenir afin que l’Olympia trouve enfin sa juste place dans le même musée.
Le fameux chef-d’oeuvre de Manet est transféré au Louvre, l’année suivant, grâce à l’intervention de Clémenceau.
(page 11)

*

Les 100 chefs d’oeuvre de …
Éditions Atlas
2008

*

0a1aaaaaaacmonet9.jpg 0a1aaaaaacmonet3.jpg 0a1aaaaaaacmonet8.jpg

*

Une collection
sur les plus grands peintres

Livres dignes
d’un cadeau de Noël

*
***
*

0a1gifnoel.gif

*



GENEALOGIE…secrets ?

***
*
Trésors et secrets
de la

GÉNÉALOGIE

*
***

0a1aaaaagene.jpg0a1aaaaagene.jpg0a1aaaaagene.jpg

***
*

La plus prestigieuse dynastie de tous les temps

 les Capétiens

*

De toutes les dynasties royales du monde, la troisième Maison de France, appelée couramment capétienne, est sans nul doute la plus prestigieuse.
Tout au long des siècles, cette famille, qui est aujourd’hui la plus ancienne famille française, n’a en effet cesse de collectionner les records..

Record d’ancienneté,
en France, sur le plan historique et généalogique : des ancêtres en ligne directe connus dès 630 et contemporains de clovis, soit 41 générations jusqu’au petit-fils de l’actuel comte de Paris, 42 jusqu’aux fils du roi d’Espagne Juan Carlos.

Record de durée
sur un même trône, celui de France : de 987, année du couronnement de Noyon d’Hugues Capet, à 1793, année de l’exécution de Louis XVI, ce sont 806 années de règne ininterrompu, partagé entre 34 rois ayant régné de une à soixante-douze années, à qui il faudrait ajouter les 33 ans de la Restauration avec les 3 rois successifs, soit un total de 839 ans et 37 ans.

*

0a1aaaaagene7.jpg

*

A l’étranger, les Habsbourg, connus dès 944 et qui devinrent maîtres du Saint Empire en 1448, s’éteignirent par le sang avec l’impératrice Marie-Thérèse, mariée en 1736 à un duc de Lorraine pour les perpétuer dans la nouvelle race des Habsbourg-Lorraine.
Les Holstein, qui accédèrent au trône de Danemark aux XVe…/…
(page 97)

Jean-Louis Beaucarnot
(Éditions France Loisirs)

*

0a1aaaaagene6.jpg

*

Destiné à tous les publics, ce livre, abondamment illustré et truffé d’anecdotes, propose une promenade dans le monde d’hier, où dépaysement et découvertes sont garantis.

Il distraira, enfin par les quelques cinquante quizz originaux et insolites qu’il comporte.
(4e de couverture)

*

0a1aaaaagene3.jpg0a1aaaaagene9.jpg

*

Beau livre
excellent cadeau de Noël

*

0a10.gif

*



VIEILLESSE…heureuse ?

*
***
*

La vieillesse

*

0a1aaaaaa1.bmp0a1aaaaaa3.jpg

*

…/…

Il ne faudrait pas croire néanmoins que par une sorte de justice immanente une vie riche et courageuse soit toujours récompensée par une
« belle vieillesse ».
Des maux physiques, les circonstances politiques et sociales peuvent en rendre très sombre la fin.
Il en fut ainsi pour Freud.
Son existence a présenté une remarquable continuité : en dépassant son passé il le conservait.  Novateur hardi et grand travailleur, tout en effrayant son époque il réussit à lui imposer ses idées ; homme d’un caractère inflexible et intrépide, mari, père aimant et aimé, il aurait dû avoir une vieillesse féconde et sereine.
En fait, sans réussir à le briser -en 1938 il terrorisa rien qu’en apparaissant et en les regardant les nazis qui étaient venus perquisitionner chez lui -, elle fut pour lui une accablante épreuve, à cause de l’état de sa santé, de la montée du nazisme, des craintes que lui inspirait l’avenir de la psychanalyse, de la perte de son pouvoir créateur.

En 1922, à 66 ans, souffrant de troubles cardiaques, il écrivait :

« Le 13 mars de cette année, je suis brusquement entré dans la vraie vieillesse. Depuis, la pensée de la mort ne m’a pas quitté« .

Ce fut l’année suivante qu’il…/…
(page 546)

Simone de Beauvoir
Éditions Gallimard - NRF

*

0a1aaaaaaa8.jpg

*

Les vieillards sont-ils des hommes ?

A voir la manière dont notre société les traite, il est permis d’en douter.
Elle admet qu’ils n’ont ni les mêmes besoins ni les mêmes droits que les autres membres de la collectivité puisqu’elle leur refuse le minimum que ceux-ci jugent nécessaires ; elle les condamne délibérément à la misère, aux taudis, aux infirmités, à la solitude, au désespoir…
…/…
C’est justement pourquoi j’ai écrit ces pages…/…
(Extrait de la couverture)

*
***
*

0a4.gif

*



Thoughts... |
livres d'occasion bouquinsd... |
marcloupias |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Stephan LEWIS - fantastique
| silentenigma
| Au fil des mots