DOUCEUR du foyer

*
***

Rien ne vaut la douceur du foyer

***
*

0a11.bmp

*
***

Liza rêvait.
C’était son rêve préféré, celui où elle avait six ans et était à la plage avec son papa à Spring Lake, dans le New Jersey. Ils étaient dans l’eau, se tenant par la main, et sautaient ensemble chaque fois qu’une vague éclatait à leur hauteur. Puis arrivait une déferlante beaucoup plus grosse, papa l’empoignait en criant : « Tiens bon Liza » et une seconde plus tard ils étaient happés par un  rouleau. Liza avait eu très peur.

Elle sentait encore son front heurter le sable quand la vague les avait rejetés  sur le rivage. Elle avait bu la tasse, elle toussait, ses yeux lui piquaient et elle pleurait mais papa l’avait attirée contre lui et serrée très fort dans ses bras : « Ça alors, c’était une sacrée vague ! » s’était-il exclamé en essuyant le sable de son visage.
« Mais nous avons tenu bon, n’est-ce pas, Liza ? »

C’était ce qu’elle préférait dans son rêve, se sentir en sécurité dans les bras de papa.

Avant le retour de l’été papa était mort.
Aujourd’hui Liza avait dix ans et elle ne s’était plus jamais sentie en sécurité. Elle avait toujours peur parce que maman avait obligé Ted à s’en aller. Ted, son beau-père, il ne voulait pas divorcer, il harcelait maman pour qu’elle le laisse revenir…/…
(Prologue)

*

Mary Higgins Clark
(Traduction Anne Damour)
Éditions Albin Michel  2005

***
*

0a71.bmp0a81.bmp0a2.bmp


***

Née Mary Higgins  le 24 décembre 1927 à New-York  dans une famille d’émigrés irlandais, orpheline de père à 10 ans, elle travailla comme secrétaire et un an comme hôtesse de l’air pour aider sa mère.

Mariée à 20 ans à  Warren Clark  (qui décéda d’une crise cardiaque en 1964 la laissant seule avec 5 enfants), elle commença par être scénariste pour la radio et une biographie de George Wasghinton.

N’ayant pas de succès dans ce genre, elle choisit le suspense.
Son premier roman  La maison du guet   fut un succès…
jamais démentis les 25 suivants.

Découverte en France en 1997 avec La nuit du renard
elle inaugura la collection spécial suspense d’Albin Michel
qui édita 22 de ses 26 romans.
Ayant vendu plus de 20 millions d’exemplaires en version originale en France, un sondage de 1999 pour Le Monde  la plaçait en 2ème position des meilleures ventes du genre pour les 12/30ans.

Sa fille,Caroll  et sa belle-fille Mary-Jane  suivent ses traces.

*
***

5294701kpyd7jl1111.gif



Laisser un commentaire

Thoughts... |
livres d'occasion bouquinsd... |
marcloupias |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Stephan LEWIS - fantastique
| silentenigma
| Au fil des mots