ROYAUTE…A. & chute

*
***

Apogée et chute

de la

ROYAUTÉ

***
*

0a10.jpg

*

En ce temps-là, on aimait mourir en beauté.
Le Cardinal se fit faire la barbe, friser la moustache, mettre du rouge aux lèvres en poudrer les joues.
Puis il monta dans sa chaise à porteurs, qui était ouverte par-devant, et les laquais le promenèrent dans son jardin. Il eut une syncope, se recoucha, joua aux cartes, perdit, se confessa, communia des mains du P. Angelo, supérieur des Théatins ; qui  témoigna de sa piété et de ses « belles dispositions« , reçu l’l'indulgence apportée par le nonce et se remit enfin entre les mais de M. Joly…
On n’a pas le détail de ce qui se passa entre eux. On sait seulement que le Cardinal lui dit :

« J’ai confessé mes péchés à mon confesseurs ; j’espère que Dieu me les pardonnera ; ne me parlez, je vous prie, monsieur Joly, que de ses miséricordes, car, pour ses jugements, je n’en suis que trop pénétré ».

Jules Mazarin mourut le 9 mars 1661, en prononçant le nom de Jésus.

Le 10, à 7 heures du matin, le roi Louis XIV réunit son Conseil.
Ils étaient huit en tout, …
Le Roi se découvrit, remit son chapeau et, debout, se tourna vers le chancelier :

« Monsieur, je vous ai fait assembler avec mes ministres et secrétaires d’État pour vous dire que, jusqu’à présent, j’ai bien voulu laisser gouverner mes affaires par feu M. le Cardinal ; il est temps que je les gouverne par moi-même. Vous m’aiderez de  vos conseils quand je vous les demanderai….
La face du théâtre change ; j’aurai d’autres principes dans le gouvernement de mon État, dans la régie de mes  finances et dans les négociations au-dehors que n’avait feu M. le Cardinal. Vous savez mes volontés ; c’est à vous maintenant, messieurs, à les exécuter ».

Il n’en dit pas plus, et le conseil se sépara.
(Page  13/14 – Chapitre 1er)

*

0a2.jpg

Pierre GAXOTTE
de l’Académie Française
Historien
Librairie Jules Tallandier Paris

*

0a12.bmp

*

Le règne personnel de Louis XIV commence en 1661 ; la monarchie est renversée en 1792.
Entre la mort de Mazarin et la prise des Tuileries par les émeutiers du 10 août, il ne s’écoule que 131 ans et 5 mois.
C’est peu dans la vie d’une nation.
C’est peu dans l’existence d’une dynastie qui, durant 800 ans avait surmonté tant d’épreuves, survécu à tant de troubles, tant de guerres, tant de révolutions.
Plus surprenant encore paraît  l’évènement du 10 août, lorsqu’on se  rappelle qu’il est survenu neufs années seulement après le Traité de Versailles qui fondait l’indépendance des États-Unis…/…
( Préface du 1er des 6 tomes)

*

0a72.bmp 0a18.jpg

*

Pour les amoureux d’Histoire
il s’agit de 6 beaux livres passionnants
dignes d’un cadeau de Noël
imprimés en Suisse au 3ème trimestre 1976

*

5294701kpyd7jl1111.gif



DOUCEUR du foyer

*
***

Rien ne vaut la douceur du foyer

***
*

0a11.bmp

*
***

Liza rêvait.
C’était son rêve préféré, celui où elle avait six ans et était à la plage avec son papa à Spring Lake, dans le New Jersey. Ils étaient dans l’eau, se tenant par la main, et sautaient ensemble chaque fois qu’une vague éclatait à leur hauteur. Puis arrivait une déferlante beaucoup plus grosse, papa l’empoignait en criant : « Tiens bon Liza » et une seconde plus tard ils étaient happés par un  rouleau. Liza avait eu très peur.

Elle sentait encore son front heurter le sable quand la vague les avait rejetés  sur le rivage. Elle avait bu la tasse, elle toussait, ses yeux lui piquaient et elle pleurait mais papa l’avait attirée contre lui et serrée très fort dans ses bras : « Ça alors, c’était une sacrée vague ! » s’était-il exclamé en essuyant le sable de son visage.
« Mais nous avons tenu bon, n’est-ce pas, Liza ? »

C’était ce qu’elle préférait dans son rêve, se sentir en sécurité dans les bras de papa.

Avant le retour de l’été papa était mort.
Aujourd’hui Liza avait dix ans et elle ne s’était plus jamais sentie en sécurité. Elle avait toujours peur parce que maman avait obligé Ted à s’en aller. Ted, son beau-père, il ne voulait pas divorcer, il harcelait maman pour qu’elle le laisse revenir…/…
(Prologue)

*

Mary Higgins Clark
(Traduction Anne Damour)
Éditions Albin Michel  2005

***
*

0a71.bmp0a81.bmp0a2.bmp


***

Née Mary Higgins  le 24 décembre 1927 à New-York  dans une famille d’émigrés irlandais, orpheline de père à 10 ans, elle travailla comme secrétaire et un an comme hôtesse de l’air pour aider sa mère.

Mariée à 20 ans à  Warren Clark  (qui décéda d’une crise cardiaque en 1964 la laissant seule avec 5 enfants), elle commença par être scénariste pour la radio et une biographie de George Wasghinton.

N’ayant pas de succès dans ce genre, elle choisit le suspense.
Son premier roman  La maison du guet   fut un succès…
jamais démentis les 25 suivants.

Découverte en France en 1997 avec La nuit du renard
elle inaugura la collection spécial suspense d’Albin Michel
qui édita 22 de ses 26 romans.
Ayant vendu plus de 20 millions d’exemplaires en version originale en France, un sondage de 1999 pour Le Monde  la plaçait en 2ème position des meilleures ventes du genre pour les 12/30ans.

Sa fille,Caroll  et sa belle-fille Mary-Jane  suivent ses traces.

*
***

5294701kpyd7jl1111.gif



RAPT au camping

*

RAPT de NUIT

***
*

0a1.bmp

*
***

…/…Tess nagea vers sa mère qui jeta un coup d’oeil vers la bande d’adolescents. Maintenant Jake était assis parmi eux sur les rochers et participait bruyamment à la conversation. Il  avait la jolie blonde à côté de lui.

- Papa dit qu’il chercher à plaire aux filles, annonça Tess à sa mère.
Dawn eut un sourire teinté de mélancolie.
- Il a grandi.
- Moi, je trouve qu’il derait  rester avec sa famille.
- Oh, bientôt c’est toi qui seras là-bas.
- Non…Moi, je préférerai toujours être avec toi.

Dawn lui planta un baiser sur le front.
- Allez, viens. On attrape Phoebe. Phoebe, s’écria-t-elle. On va t’attraper !

Phoebe, qui flottait sur le dos, qui contemplait le ciel bleu et pommelé, se redressa. Le soleil fulgura sur la surface lisse de son médaillon « Espérance » qu’elle portait toujours au cour, pendu à une chaîne d’argent. C’était un cadeau d’anniversaire de leur marraine…/…
(page 16/17)

Patricia MacDonald
(Traduction Nicole Hibert)
Édition de Noyelles

*

0a5.jpg

 

*

Née dans le Connecticut le 1er août 1949,
après des études de journalisme et un doctorat de Boston, elle travaille au sein de plusieurs magazines.
Son mariage avec l’écrivain Art Bourgan, semble avoir orienté sa carrière vers l’écriture de romans policiers…pour le plus grand plaisir de ses lecteurs.

*

0a9.bmp0a7.bmp0a8.bmp0a10.bmp

*

Un livre prenant

 posé qu’une fois lecture terminée !

*

5294701kpyd7jl1111.gif



Thoughts... |
livres d'occasion bouquinsd... |
marcloupias |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Stephan LEWIS - fantastique
| silentenigma
| Au fil des mots