Changer la MORT ?

*

0a10.bmp

*

CHANGER LA MORT

*

Le cancer, qu’est-ce que c’est ?

*

Qu’est-ce que le cancer?
Comme pour tout effort vers la connaissance, il faut partir du plus bas et monter les marches lentement.
D’abord, qu’est-ce qu’une tumeur ?
C’est une formation anormale de tissu, une excroissance à un endroit imprévu du corps. Nous fabriquons tous des tumeurs : un grain de beauté, un durillon, les petites taches foncées qui semblent salir les mains des personnes âgées sont des tumeurs.
Leur apparition n’est pas réservée à l’homme : les plantes aussi ont des tumeurs, par exemple ces proliférations noueuses visibles sur les troncs des arbres. Les poissons ont des tumeurs, les insectes, les grenouilles, les poules et, bien entendu, sous les mammifères, dont nous faisons partie.
Toues les crétures vivantes présentennt donc des tumeurs, à l’exception des êtres composés d’une seule cellule comme les bactéries et les protozoaires, car c’est leur identité même qui disparaîtrait.

Il existe deux groupes de tumeurs : les tumeurs bénignes, les tumeurs malignes…..
(page 61)

*

0a151.jpg

*

D’où naît la première cellule cancéreuse dont la descendance constituera, parfois des années plus tard, cette tumeur maligne, ce cancer qui prendra possession de  vous-même ? De la transformation d’une cellule normale sous l’effet d’influences extérieures : chimique, physique, virale ?
De la modificaiton de certaines cellules sélectionnées préexistantes, prêtes à la cancérisation, spécialement préparées génétiquement à recevoir cet appel diabolique ?
De cellules embryonnaires attardées qui n’attendent qu’un signe pour commencer leur marche maudite ?

Il existe sans doute de nombreuses causes différentes de cancer et nous en connaissons déjà quelques-unes…
(page 64)

*

0a171.jpg

*

Quatre traitements
1 – Enlever les cellules de l’extérieur, à l’aide du bistouri : c’est la chirurgie.
2 – Les brûler depuis l’extérieur, à l’aide des rayons : c’est la radiothérapie.
3 – Les tuer à l’intérieur, à l’aide de médicament : c’est la chimiothérapie.
4 – Aider l’organisme à s’en débarrasser lui-même : c’est l’immunothérapie.

En résumé : couper, brûle, empoisonner, éliminer.
(page 77)

Léon Schwartzenberg
Ed. Albin Michel

*

0a11.jpg

 

*

…/…Vive la vie, à bas la mort -seulement voilà : c’est important la mort, ne croyez-vous pas ? Mieux vaut savoir que subir, savoir avant de subir. Qu’ils sont nombreux à proposer, à promettre de changer la vie !
Pourquoi personne ne propose-t-il, ne promet-il de changer la mort ?

Léon Schwartzenberg  était professeur agrégé de cancérologie à l’hôpital Paul Brousse de Villejuif où il était responsable d’un service de chimiothérapie et d’immunothérapie du cancer.
(Extraits de la 4ème de couverture)
Article complémentaire : http://osee3.unblog.fr


*

0a12.jpg

*
***
*

En cette période estivale
pendant laquelle on aime prendre des bains de soleil
pas inutile de lire ce livre,  protéger sa peau
et faire vérifier ses grains de beauté !

*
***
*

5294701kpyd7jl1111.gif

*


 



PHILO-expériences…

*

101 expériences

de

philosophie quotidienne

*
***
*

0a17.jpg

*
***
*

Des aventures de tous les jours

-

Ce livre est un divertissement.
Cela signifie qu’il essaie d’indiquer l’essentiel de manière légère.
Contrairement à ce que croyait Pascal, il est inutile d’opposer les graves questions, qui devraient requérir toute notre attention et notre énergie, et les futilités qui nous en détourneraient.
Le futile donne à penser.
Le dérisoire conduit au sérieux.
La profondeur part du superficiel.
Pas toujours, pas nécessairement, cela va de soi. La première bêtise venue ne contient pas systématiquement une perle philosophique.

Il a y cependant des situations très banales, des gestes quotidiens, des actions que nous accomplissons sans cesse et qui peuvent devenir autant de points de départ pour l’étonnement dont naît la philosophie.
Si l’on veut bien admettre que celle-ci n’est pas théorie pure, si l’on accepte qu’elle prenne source dans des postures singulières envers l’existence, dans les aventures insolites des philosophes, parmi les sentiments, les perceptions, les images, les croyances, les pouvoirs et les idées, alors il n’est pas impossible d’imaginer des expériences à vivre qui sont autant de dispositifs d’incitation.

Le jeu consiste à…/…
(Introduction – page 13)

*

0a19.jpg

*

Roger-Pol Droit
Philanthrop
(Éditions France-Loisirs)

*

5294701kpyd7jl1111.gif



Quand les BRETONS…

*
***
*

Quand

les bretons

peuplaient les mers

*

0a33.jpg0a30.jpg0a32.jpg

*

…/…

« Bretagne est Pérou pour la France »

*

Il est enfin lâché, le mot. La voilà bientôt à merci, la jolie proie qui peuplait les rêves de Louis XI… Encore heureuse. Pour un peu plus d’un siècle.
Le chanvre et le lin poussent toujours aussi bien dans les champs et cela se fête aux jours sacrés, à grand renfort de processions et bannières. Draperies brochées aux fenêtres et offrandes somptueuses au saint protecteur. Les marchands de Rennes, Nantes et Vitré dorment tranquilles. Chacun fait encore à peu près ce qui’l veut. Il suffit de regarder les églises et les manoirs.
La Renaissance ? Oui, on connaît. On s’en inspire vaguement, mais le gothique aussi était bien joli. On assimile, on transforme, au gré du rêve et de la fantaisie.
C’est le coeur qui parle. Le coeur du peuple, d’un peuple encore heureux.

*

0a28.jpg0a20.jpg0a25.jpg

*

…/…

Depuis qu’il se sent une vocation politique, Richelieu est persuadé que la France se doit de devenir une grande puissance navale. ….
A peine au pouvoir, il supprime toutes les amirautés. Toutes. Sauf une : la Bretagne. Ménageons-la…on en a trop besoin. Richelieu s’arroge aussi le titre de « grand maître chef et surintendant général de la navigation et du commerce ». Tout un programme, et des plus précis : rendre au pays « les trésors de la mer que la nature lui avait si libéralement offerts ».

Richelieu  sait lire une carte. Ici, une rade gigantesque, gardée d’un gros bastion. Brest.  Réputée inexpugnable depuis le Moyen-Âge. Un vieux proverbe dit :

« N’est pas duc de Bretagne qui n’est sire de Brest ».

Excellent pour la marine de guerre…/…
(page 56 & 60)

Irène Frain Le Pohon
Fayard
*
Née en 1950 à Lorient, Irène Frain Le Pohon 
a passé toute son enfance dans cet ancien grand port de la Compagnie des Indes.
Agrégée de lettres,
elle est actuellement chargée de cours à l’Université Paris III

*

0a41.jpg0a38.jpg0a37.jpg

*

De nos jours
si les bretons ne sont plus corsaires ou boucaniers
ils restent de fameux marins !

*

5294701kpyd7jl1111.gif



REVOLUTION et communes

*
***
*

HAUTS LIEUX REPUTES

au

PAYS de FOUGÈRES

*
***
*

0a6.jpg

*

Une commune écartelée

*

Lorsque la Révolution triomphante établit son emprise sur l’arrondissement de Fougères, les réactions furent différentes selon les communes.

Certaines l’acceptèrent facilement et en prirent la défense, d’autres en grande majorité heurtées dans leurs convictions traditionnelles, s’y opposèrent. Deux mesures déchaînèrent surtout la résistance :
le serment imposé aux prêtres par la Constitution civile du clergé
et la levée en masse de jeunes recrues, selon le décret de la Convention.

Privées de leurs « bons prêtres » hostiles au serment, les communes fidèles refusèrent le ministère des intrus et les conscrits, soutenus par leurs parents, choisirent la révolte plutôt que d’aller défendre aux frontières un régime honni. Dès lors, le soulèvement décidé par du Boisguy et ses chouans trouva parmi ces populations réfractaires des combattants nombreux et de précieux appuis…/…
(page 44)

*

Dr POIRIER
Président de la Société Archéologique.
Fougères impression (35304)

*

0a24.jpg0a4.jpg0a112.jpg

*

A

Fougères
sous-préfecture d’Ille et Vilaine

vous pouvez visiter

un château intéressant

et

un musée de la chaussure très instructif

(Vaut le détour si vous êtes dans les parages)

*

5294701kpyd7jl1111.gif



Thoughts... |
livres d'occasion bouquinsd... |
marcloupias |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Stephan LEWIS - fantastique
| silentenigma
| Au fil des mots