MAMAN ? Amour !

 *
***
*

0a5.gif

*
***
*

0a22.gif0a8.gif

*

0a74.jpg

*
***
*

aval30.gif

*



OLIVIER…paisible ?

*
***
*

0a92.jpg

*
***
*

Voilà bien l’ouvrage le plus complet sur l’olivier, sa culture et sa technologie qui ait été écrit depuis longtemps en France.

L’auteur, René MAILLARD, dont j’ai eu le plaisir de guider les premiers pas dans le domaine de l’oléiculture, a parfaitement su assimiler les leçons résultant d’une patiente observation de l’arbre dans ses différents milieux et sous ses diverses présentations variétales.

il est probablement devenu le meilleur spécialiste français actuel de la culture de l’olivier…/…

(Préface - Pierre BONNET)

*

0a81.jpg0a73.jpg0a62.jpg0a22.jpg

*

…/…

Picholine

Probablement originaire de Collias dans le Gard, elle est cultivée dans tout le Gard et après le gel de 1956, elle a été implantée dans l’Hérault, l’Aude, les Pyrénées Orientales, les Bouches du Rhone, le Var et la Corse.

C’est la variété d’olives vertes la plus importante et la plus connue en France.

Son développement est moyen ou petit, son port en boule, relativement étalé.
Elle nécessite plus que les autres une taille de formation précoce et exige une taille annuelle de fructification et d’éclaircissage…/…
(page 35)

*

0a191.gif
*

René MAILLARD
Institut national de vulgarisation pour les fruits légumes et champignons
(INVUFLEC)
22 rue Bergère Paris 9°

*

5294701kpyd7jl1111.gif



POUVOIR = méchants ?

*
***
*

 0a1.gif

*

La plupart des hommes au pouvoir
deviennent des méchants
Aristote

*

 0a14.gif0a11.gif

 

…/…

Line s’étira chattement, paupières lourdes de rêves, refusant de se relever, volonté livrée au souffle des elfes, et, reprenant la position du foetus, revogua sur l’océan des songes…

Dans la magie d’un clair-obscur, six formes émanèrent d’une clarté irréelle ; corps dissimulés dans une pénombre angoissante.

- Nous devons poursuivre notre plan.
- Impératif de trouver d’autres diversions pour brouiller encore plus les cartes…
- Mais…tous nos relais fonctionnent.
Reprit Cobra.
- Quelques discrédits pointent. Répliqua sèchement Boa.

0a16.gif0a20.gif

*

Se tortillant sur place les quatre autres humains à tête de serpent scrutaient, de leurs yeux exorbités, les mimiques des langues venimeuses. Puis, surpris par un torticolis foudroyant, s’affalèrent sur la table. Sourdement.
Cobra et Boa, méprisants, d’un vigoureux mouvement de tête, dégagèrent la table en ébène des têtes endormies.

0a15.gif0a19.gif

*

- Aies confiance…crois en moi…

Boa enveloppait d’un regard hypnotiseur aux reflets de dollar, Cobra luttant avec une petite voix intérieure soucieuse de l’attirer au centre de lui-même. Visant la rupture de leur accord de dupe. L’esprit séducteur insistait.

- Il faut détruire Europa.
A cette fin multiplier le nombre des adeptes du Veau d’Or, taupes dans tous les gouvernements, organisations…pour pérenniser notre conquête du monde. Notre alliance secrète a donné de bons résultats depuis une trentaine d’années.
Des dizaines de millions de chômeurs dans les pays les plus riches de la planète ! Nous allons briser la cohésion sociale de l’ancien continent afin de le récupérer. Nous nous vengerons par les mêmes procédés du Japon qui a failli racheter notre économie…

Alliance.
Le mot sacré avait tétanisé Cobra, convulsé par l’atavisme d’un karma fatal, réactualisé par les visions de la cabale.
Désinformation-manipulations mondiales pour la voracité des vipères.

- Il faudrait relancer une crise dans le bassin méditerranéen.
Faire suggérer l’utilité de flux migratoires des pays émergeant. Paralyser notre principal concurrent.
Tout en vidant l’Afrique de ses éléments les plus forts qui laisseront ainsi le champ libre à nos volontés. Leurs riches sous-sols.

- Les foyers allumés sur toute la planète, n’ont pas assez d’impact sur leurs projets. Reprit Boa, accouchant, de son oeil unique une mappemonde qui se posa sur la table noire.
Regarde donc ! Aies confiance, crois en moi…
Dollar déifié par ses apôtres les bourses, nous attirerons les moutons appâtés par des revenus sans travail, avant de les tondre
Puis, quand les savants biologistes, flattés, nous aurons fabriqué des millions de zombies obéissants, nous utiliserons ces masses d’esclaves intarissables que nous clonerons.
Nous peuplerons les déserts.
Ils construiront un monde bis.
Nous récupérerons les états originaux grâce à la bombe à neutrons.

0a14.gif0a13.gif

*

Toute à sa folie mégalomaniaque, Boa ondulait sur le globe lumineux qu’il serrait jalousement entre les anneaux de son long cou.
Cobra, attentif à des sollicitations intérieures, se dégrisait à la vue de l’insidieux instigateur diabolique.
Puis, la langue touchant malencontreusement Ur, en appela mentalement à Jéhovah…

Instantanément, dans un puissant sursaut d’avidité, Boa embrassa si fortement la sphère qu’il s’autostrangula, rejoignit la Géhenne.

…/…

COPYRIGHT

*

EMMA ATGLOIZ
(Page d’un manuscrit circulant-lu chez des éditeurs depuis 2002)

*

5294701kpyd7jl1111.gif



Là AVANT…

 

J’étais là avant

*

0a10.jpg

*

…/…

- Elle est bien roulée, ta copine, dit un de ses potes, autour de la table de poker, en me jetant un regard de loin, par-dessus ses cartes, l’attention relâchée le temps d’une pause, le dos voûté, la main caressant une canette de bière.

Je  repose sur un canapé, les jambes en l’air, j’ai lu dans un journal que c’était bon pour la circulation, que ça faisait de belles jambes, c’est mon capital, mes jambes, essayant de trouver le sommeil malgré les nuages bleutés des cigarettes et les « tu vas nous chercher d’autres bières, ma puce ? ».
Je sommeille, je gigote sur les coussins trop dur, me tourne sur la tranche droite puis sur la gauche. J’entends les mots et ne les entends pas. Pense au lendemain et à tous les lendemains qui se ressembleront avec cet homme-là. Inventer, désirer, plus grand, plus fort, pourquoi pas ? Sont des mots qu’il ne connaît pas. Ou qu’il a rayés de son vocabulaire. Trop compliqués. Je ferme les yeux.

- Elle a de jolies jambes…Je passe.
- Ce n’est pas tellement les jambes mais les cuisses qui sont belles, professe mon fiancé en contemplant son jeu. Je demande à voir…

Et il abat son jeu. Et j’abats mon regard sur mes jambes que je vois avec ses yeux à lui. Je les coupe en deux : les jambes et les cuisses. Isole les unes des autres. Avec lui, je deviens cul-de-jatte, c’est sûr. Je ne sais que penser. Les recolle et me dis que j’y penserai plus tard.

Quand même c’est une drôle d’idée de me découper en morceau…/…
(page 113)

*

Katherine PANCOL

*

0a91.jpg0a61.jpg0a21.jpg0a41.jpg0a71.jpg

*

Elle est libre. Elle offre son corps sans façons. Et pourtant à chaque histoire d’amour, elle s’affole et s’enfuit toujours la première.
Il  est ardent, entier, généreux. Mais les femmes qu’il célèbre s’étiolent les unes après les autres

Là AVANT... dans Femme 0a11Ces deux -là vont s’aimer.
Il y a des jours, il y a des nuits.
Le bonheur suffocant. Le plaisir. Le doute. L’attente.
Mais en eux, invisibles et pesantes, des ombres se lèvent et murmurent :

« J’étais là avant ».

Des mères qui les ont aimés ou trahis, qui ont rêvé, souffert, espéré.
Des mères qui vivent encore en eux et les empêchent d’aimer.
On n’est jamais tout seul dans une histoire d’amour.
On est tous les autres et toutes les autres qui ont aimé avant nous.

J’étais là avant est le roman d’une femme qui se libère de ses démons. Qui nous libère de nos démons.
(Quatrième de couverture – Editions  Albin Michel)

*

5294701kpyd7jl1111.gif



PATCHWORK : guide visuel

*

Le guide visuel
du

PATCHWORK

*

0a1.jpg0a1.jpg0a1.jpg

*

Utiliser un cerceau

*

Le patchwork bâti est disposé entre les deux parties du cerceau, la plus petite des deux est mise en dessous. On dispose le quit en vérifiant que la tension soit identique sur le top, le molleton et la doublure.
La tension est une question de préférence personnelle. Certaines personnes veulent que leur ouvrage soit peu tendu parce que cela rend le matelassage avec la méthode du point bascule plus facile. Pour celles qui matelassent point par point, au contraire, il faudra que leur ouvrage soit très tendu.

Celle qui n’on jamais utilisé de cerceau pour leur matelassage risquent de trouver cela est assez difficile au début, mais après avoir appris à s’en servir, la plupart des quilteuses reconnaissent que leur matelassage s’en est trouvé amélioré.
(Page 90)

Ellen PAHL

*

0a8.jpg0a6.jpg0a9.jpg0a4.jpg0a7.jpg

*

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le patchwork

*

Ce livre est un guide e référence de toutes les quilteuses, débutantes ou expertes…../

Cette bible du patchwork donne toutes les solutions pour surmonter les obstacles et réussir un projet :

- Un inventaire détaillé du matériel et des fournitures
- les bases du patchworks, du piéçage au matelassage
- les grands classiques expliqués et illustrés
- les variantes et les méthodes de techniques particulières
- les définitions du vocabulaire technique
- comment développer la créativité et l’inspiration…
(Extrait de la 4° de couverture - Editions de Saxe – Lyon)

*

0a5.jpg0a2.jpg0a5.jpg



PHILOSOPHIE…utile !?

*
***
*

PHILOSOPHIE

EFFICACE

*
***
*

0a54.jpg

*

 

Critique de Spinoza

*

La morale de Spinoza a des faiblesses voisines de celles du stoïcisme : Spinoza n’a pas résolu le conflit entre le déterminisme et la liberté.
Il pense qu’on peut parvenir au repos de l’esprit et à de meilleures habitudes en acceptant que tous les évènements soient déterminés.
Mais si on peut parvenir à un tel accord avec le monde, c’est qu’on dispose d’une certaine liberté d’esprit et d’action

*

0a143.jpg0a143.jpg

*

Une autre difficulté vient de la fin que nous propose spinoza : le repos.

Pourquoi donc essayer d’éviter les émotions ?
comme on l’a vu à propos du stoïcisme c’est souvent un avis utile.

Mais d’autre part, si on renonce à ressentir profondément notre vie, on élimine certaines expériences les plus riches, et ne garde que les spéculations intellectuelles.

De plus, peut-on vraiment choisir d’être détaché ou non ?

Bref, la morale de Spinoza  est une synthèse habile et attachante des morales relativistes de l’antiquité.
Mais elle apporte peu de nouveau.

*

R. H. POPKIN
A. STROLL
G. W. FELER

(éditions Zelos)

*

0a82.jpg0a63.jpg0a111.jpg

*

En toute connaissance
il faut distinguer
l’objet
et notre manière de connaître l’objet

KANT

*

5294701kpyd7jl1111.gif



Thoughts... |
livres d'occasion bouquinsd... |
marcloupias |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Stephan LEWIS - fantastique
| silentenigma
| Au fil des mots