COLORADO SAGA…yes ?

 

COLORADO SAGA
James A. Michener

*

0a93indien.gif

*

Au printemps de 1764, lorsque Castor Éclopé eut dix-sept ans, Notre Peuple tint une assemblé et décida qu’il était humiliant de vivre sans chevaux alors que les Comanches, les Pawnees et même les Utes en possédaient.

COLORADO SAGA...yes ? dans Aventure 0a90Il fallait que l’on portât remède à cette situation qui défavorisait la tribu sur bien des plans. Non seulement le manque de coursiers les défavorisait dans la bataille, mais Notre Peuple avait faim lorsque le bison s’éloignait trop pour être repéré à pied.
Même lors des déplacement d’un camp à un autre, l’absence de chevaux les gênait car il leur fallait entasser leurs biens sur le dos des femmes ou les placer sur des travois tirés par les chiens – deux longues perches en forme de A dont les extrémités traînaient dans la poussière – tandis que les Pawnees, sans parler des Utes, utilisaient des travois tirés par des chevaux.

L’enthousiasme s’empara de tout le camp lorsque Oreilles Froides, qui comptait de nombreux exploits à son actif, annonça :
- Je suis un vieil homme. Mes dents s’effritent. Mon fils est mort et je ne suis plus habité par le désir de vivre. Il nous faut tenter une incursion chez les Pawnees pour capturer des chevaux. Et à cette occasion, je me mettrai à l’attache.

*

0a99indien.gif

*

Notre Peuple savait que c’était là la prérogative d’un guerrier que de mourir de la sorte et tous convinrent que l’on pouvait accorder ce privilège à Oreilles Froides.
Aussi, quand le groupe de guerriers devant prendre part à l’entreprise fut  rassemblé, on réserva une place éminente à Oreilles Froides qui prêta publiquement serment.

- Dans trois jours, Notre Peuple disposera de chevaux car je me mettrai à l’attache et ne je battrai pas en retraite jusqu’à ce que nous les ayons obtenus.

Castor Éclopé fut à tel point ému par ce serment qu’il…/…
(Page 93)

*

0a91indien.gif

*

Il s’agit d’une tentative unique ; un roman couvrant des millions d’années puisque racontant l’histoire d’un pays et d’un peuple depuis la préhistoire jusqu’à nos jours (autrement dit des diplodocus à Watergate).
Il fallait l’extraordinaire talent de James Michener pour dominer cettre large fresque basée sur des faits rigoureusement historiques mais animée par d’attachants personnages dont nous suivons avec passion les aventures de génération en génération.
(Extrait de la 4ème de couverture)

*

0a92indine.gif

*

« Pavé » dans ma bibliothèque depuis 30 ans que j’ai eu plaisir à lire
A emporter en vacances
ou si l’on doit rester immobiliser suite à un accident de ski ….

*
5294701kpyd7jl1111.gif



Laisser un commentaire

Thoughts... |
livres d'occasion bouquinsd... |
marcloupias |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Stephan LEWIS - fantastique
| silentenigma
| Au fil des mots