COMPOSTELLE

 

Les étoiles de Compostelle

***
*

…/…
C’est ainsi que commença le noviciat de Jehan.
Il eut d’abord envie de grimper à la Communauté pour le dire à son père, à sa mère, à Reine et à tous rassemblés. Mais dire quoi ? Crier quoi ? La connaissance ? Qu’est-ce ? Ils ne les savaient pas. Alors autant se taire et savourer ça tout seul.

Maître le Gallo, après la soupe, le prit au passage :
- Viens lapin ! Laisse tes gamelles !

COMPOSTELLE dans Aventure 0a3330Et Jehan le suivit.
D’abord il n’osa rien lui dire car le Gallo était un colosse, carré et sonore comme une barrique. C’était lui qu’on entendait le mieux lorsqu’il donnait des « Oh ! hisse ! »pour commander une équipe. Sa voix résonnait alors dans la vallée comme la trompe de chasse du seigneur de Marigny, mais le reste du  temps, il se taisait.

Ils travaillaient ensemble toute la journée et ce n’est que vers le soir que le Gallo s’assit et lui dit :

- Alors comme ça, tu veux la Connaissance ?
- Oui ! répondit le gars sans trop savoir.
- Je vais t’enseigner le Tracé ! affirma le Gallo.
- Le Tracé ?
- C’est le savoir qui te permet de diviser l’espace. De le diviser en deux, en trois, en cinq, , six et sept et en neuf…Et dans tous les sens ; en haut, comme en bas. C’est à dire en autant de parties que tu voudras, car qui connaît deux, trois, cinq, six, sept et neuf connaît tout.

Là-dessus, il éclatait d’un bon rire sonnore, puis il se mit à chantonner les yeux clos sur un ton qui ressemblait à celui des litanies des moines :

- Deux : le Bien, le Mal, qui s’opposent.
Trois : la Grande Triade..
…/…
(page 146)

*
***
*

0a3339.png

*
***
*

0a3334 dans SpiritualiteLorsque….je raconte une histoire, il se trouve toujours des gens pour s’exclamer :
- Quelle imagination vous avez !
Je leur demande alors :
- Pour vous, que serait cette  fameuse imagination ? non seulement la mienne, mais aussi la sienne, la vôtre la leur ?

Et tous, à peu près de la même façon, expliquent : l’imagination serait un lobe du cerveau particulièrement développé chez des êtres privilégiés au nombre desquels on range le romancier.
…/…
On assisterait donc là à une véritable « création spontanée ».
L’on a, ou l’on n’a pas cette grande…/…
Eh bien tout cela, braves gens, me semble absolument stupide, et bien loin de la vérité !
Pour moi, l’imagination c’est une espèce de grand réceptacle un réservoir qui serait alimenté mystérieusement…par une infinité de rivières, de ruisseaux, de ruisselets, de suintements, de résurgences….jusqu’à le faire déborder et, inexorablement, à crever ses digues et se vider
.

Et alors, c’est « l’oeuvre », écrite, parlée ou pensée qui se répand comme une inondation…./…

Henri VINCENOT  – Edition Folio ( Préface) .

5294701kpyd7jl1111.gif



Laisser un commentaire

Thoughts... |
livres d'occasion bouquinsd... |
marcloupias |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Stephan LEWIS - fantastique
| silentenigma
| Au fil des mots